Emissions 2014

20141126_130730-HDTV-720-300x168Dans le cadre d’une mission concernant l’appui au français aux Comores, organisée en liaison avec le Minisère de l’Education Nationale et l’Ambassade de France, Remy Jounin a été mandaté par CFI (notamment) pour lancer la production d’une émission de radio régulière, à destination du public comorien et destinée à être diffusée sur l’ensemble des radios comoriennes (publiques et communautaires) représentées dans la formation conduite en octobre 2013 puis novembre 2014, à Moroni, dans les studios de l’ORTC, auprès d’une bonne quinzaine de journalistes.

20141125_110626-300x169Après une première mission de formation professionnelle pure, il est revenu un an plus tard, accompagné d’une palette de 150 kg de matériel. Nous avons tout d’abord, ensemble, choisi les thèmes de nos magazines d’information, écrit le conducteur et distribué les rôles.

Après avoir distribué aux participants les enregistreurs numériques nécessaires à leurs reportages et interviewes, Remy Jounin a déballé et installé le matériel et configuré le studio et les ordinateurs.

Ensuite, nous avons procédé au montage des éléments sonores et à l’enregistrement des émissions dans les conditions du direct.

Deux émissions ont été réalisées, en lien avec l’actualité du moment : les premières élections municipales organisées en Union des Comores. La première de ces émissions expliquait aux Comoriens l’impact de ces nouvelles élections dans leur vie quotidienne future, tandis que la seconde s’arrêtait plus précisément sur une autre nouveauté de ces élections, la place des femmes dans ces élections, avec un quota de 30% de places éligibles.

On peut écouter ces deux émissions ci-dessous, ainsi qu’un papier fort intéressant sur la dernière nouveauté de ce même scrutin : la carte d’identité biométrique.

DSC04071-225x300Ces émissions ne sont certes plus d’actualité, cependant le papier sur la carte d’identité biométrique reste valable et toute radio qui le désire peut le télécharger pour le diffuser sur son antenne.